exemple cv

Les recruteurs sont très attentifs à votre savoir-être lors d’un entretien d’embauche. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut faire bonne impression et surtout bien préparer votre rendez-vous. Renseignez-vous sur la fiche du poste, sur l’entreprise et soignez bien votre présentation.

Bien préparer son entretien d’embauche

Comme il s’agit d’une étape cruciale de votre processus de recherche d’emploi, un entretien d’embauche demande certaines attentions. Il y a des règles à retenir pour le réussir. En premier, ne soyez jamais en retard à un entretien d’embauche. Soyez ponctuel et en cas d’imprévu, pensez à prévenir l’entreprise. Après votre rendez-vous, il est même préférable de renouveler les excuses par mail afin de faire comprendre à votre recruteur que ce désagrément ne fait pas partie de vos habitudes. Ensuite, tout le monde a son tic de langage, mais certaines habitudes sont à proscrire pour ne pas être horripilant. Notamment, bannissez les « heu, hein, qui, bah, etc. ». Aussi, faites un effort pour éviter les fautes de français du genre « Si j’avais su, j’aurais pas venu ». Restez toujours cohérent dans vos réponses et faites du tac au tac aux questions posées. Cela permet de ne pas être déstabilisé. Vous pourrez même mettre de côté vos fiches et adopter un discours spontané.

Le CV est le moteur de votre personnalité. Il doit coller parfaitement à l’annonce à laquelle vous avez postulé. Il est alors important de bien le soigner et aujourd’hui, vous pouvez vous inspirer d’un exemple cv en ligne. Mais sachez que si vous êtes appelé pour un entretien, cela dit que le CV a déjà séduit votre recruteur. Même si le fond reste capital, la forme est tout aussi importante car c’est elle qui attirera l’attention du recruteur en premier. De même, pour que votre discours soit bien entendu, misez sur la forme. Précisément, il est important de maitriser l’intonation pour vendre efficacement la présentation. Par exemple, il serait absurde d’avancer que vous êtes dynamique sur un ton trop mou. Aussi, faites attention à certains gestes comme les jeux de mains face à votre interlocuteur. Votre interlocuteur sera sensible à la manière dont vous vous comportez.

Valoriser le savoir-faire et le savoir-être

Tout comme votre parcours professionnel, vous devez synthétiser vos compétences. Il est inutile d’énumérer un à un tout ce que vous savez faire. Un entrainement à l’avance est impératif pour lister vos atouts. Aussi, il ne s’agit pas d’une liste infinie, résumez vos compétences clés qui sont les plus attendues sur le poste. Afin de vous démarquer avec succès lors du rendez-vous, il faut bien savoir décrypter l’offre et maitriser la fiche du poste. N’oubliez pas que votre savoir-faire n’est pas le seul point d’attention du recruteur. Il prend en compte aussi le savoir-être. Cela dit qu’il tient vraiment compte de votre compétence comportementale. Si vous avez certains softs skills comme l’esprit critique ou le sens du service, n’hésitez pas de les présenter durant votre entretien d’embauche et pendant votre présentation. Mais comment les présenter ? Vous pouvez présenter des réalisations concrètes comme faire une illustration avec des chiffres concernant vos propos. Mentionnez vos projets aboutis. Vous pouvez également apporter un support numérique notamment votre ordinateur portable pour appuyer la preuve de vos réalisations.

Dernier point, pendant votre entretien, il faut considérer la manière dont vous y mettez un terme. De manière générale, le recruteur demande à la fin si vous avez des questions. Il est essentiel de penser en amont à tous les points que vous souhaitez éclaircir. Cela veut dire que vous vous projetez déjà dans votre futur poste. Finalement, n’oubliez pas de remercier votre interlocuteur, dites-lui au revoir et pour preuve de courtoisie, saluez toutes les autres personnes qui vous ont accueilli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *