L’isolation de toiture : une affaire urgente et sérieuse
2 août 2021

L’isolation de toiture : une affaire urgente et sérieuse

Par Rojo

La première question qui vient à l’esprit lorsqu’il est question d’une isolation toiture c’est : quel est l’intérêt de l’isolation thermique de la toiture ? C’est surtout pour faire des économies et faire baisser la facture de chauffage. Bien entendu, il faut prendre en compte les frais de travaux et faire appel à un professionnel. Les critères à prendre en compte sont aussi nombreux en commençant par le choix des matériaux isolants. Il faut dire que les isolants peuvent être souples ou rigides selon le choix des interlocuteurs. Ces derniers peuvent ainsi être collés, agrafés ou cloués en fonction de la situation. Les interlocuteurs doivent également prendre le temps de s’informer sur les aides financières auxquelles ils peuvent aspirer.

Les raisons d’isoler une toiture

L’isolation toiture est une affaire sérieuse. En effet, un toit et des combles mal isolés sont les principaux responsables des déperditions de chaleur dans un logement. Les chiffres sont honnêtes à ce sujet, il est question d’une perte de chaleur de 25 à 30%. L’importance de l’isolation thermique de la toiture est ainsi facilement démontrée. En plus d’une question d’économie, faire des travaux d’isolation de la couverture ou une rénovation de la toiture permet d’améliorer le confort thermique. Isoler une toiture c’est aussi faire la suppression des ponts thermiques. Les gens ne s’en rendent pas compte, mais les travaux d’isolation thermique de la toiture sont plutôt rentables. Surtout lorsque ce dernier est comparé à des travaux d’isolation des murs ou autres. Il faut dire que l’air chaud est naturellement plus léger que l’air froid. Cela fait donc que ce dernier monte plus rapidement vers le plafond et les combles. Si ces derniers ne sont pas isolés ou correctement isolés, l’air chaud va s’échapper par le biais des ponts thermiques. La priorité est donc l’isolement des combles et de la toiture au lieu des murs ou autres. Mais bien entendu avant de penser aux travaux, il faut procéder à un examen approfondi de la toiture. Il est question de déterminer l’état de santé de la charpente qui supporte la toiture. Cette précaution permet notamment de garantir la longévité de l’isolant et ainsi de ne pas augmenter les coûts. Les performances de l’isolant peuvent être affectées pas une structure non saine. Et cela peut conduire à devoir les remplacer bien plus rapidement que prévu.

Une isolation sous la toiture : isolation des combles aménagés

Pour ce qui est de l’isolation toiture, il y a aussi la question de l’isolation des combles aménagés. Ces derniers qui sont situés sous le toit peuvent être isolés de deux façons. Il est question de l’isolation des combles par l’intérieur et l’isolation des combles par l’extérieur. En ce qui concerne l’isolation des combles par l’intérieur, c’est la technique la plus utilisée. Pourquoi ? Parce que c’est la technique la plus simple et surtout la plus économique possible. Cette technique consiste ainsi à poser de l’isolant sous la forme de panneau semi-rigide ou en rouleau contre des éléments de la charpente en bois. Pour les interlocuteurs qui ne le savent pas, lorsque l’isolant est sous forme de panneau il est conseillé de poser également une membrane pare-vapeur. La question de l’isolation des combles par l’extérieur est bien plus difficile. En effet, cette technique est plus onéreuse. Elle est surtout connue comme étant la méthode « sarking » et permet une large préservation de la surface des combles aménagés. Ainsi donc, pour que cette dernière fonctionne il faut mettre en place la dépose de la toiture pour pouvoir installer l’isolant en panneau ou en rouleau. Petite précision, isoler les combles et la toiture peut modifier l’hydrothermie d’une maison. Cela va notamment entraîner la formation de vapeur d’eau. Et ce au niveau de la couverture. Petite précision l’isolation d’une toiture par l’intérieur peut se faire sous toiture ou sous rampants.

La sélection d’un isolant performant pour la toiture

L’isolation toiture doit être effectuée par un professionnel. Et de ce fait, un isolant performant est un isolant avec une excellente performance thermique. Mais également qui va limiter la perte d’énergie. Il est donc normal que les interlocuteurs sélectionnent ces derniers selon la base de plusieurs critères. Ces critères sont la conductivité thermique lambda, ainsi que l’épaisseur de l’isolant, sans oublier la résistance thermique. Pour ce qui est de la conductivité thermique lambda le coefficient est exprimé en W/m.K. Cela veut tout simplement dire la capacité de l’isolant à transférer la chaleur. Et donc lorsque ce coefficient est faible, l’isolant présente donc une bonne performance. Pour une excellente performance, le coefficient affiché doit être entre 0,025 et 0,05 W/m.K. Concernant l’épaisseur de l’isolant, c’est en fait un facteur qui permet d’augmenter l’efficacité thermique d’un isolant. Et donc, plus l’épaisseur est grande, plus cela veut dire que le matériau choisi est isolant. Enfin, concernant la résistance thermique, c’est en fait la faculté de l’isolant à résister aux transferts de chaleur. Plus le coefficient est grand plus l’isolant est considéré comme performant. La résistance thermique doit donc être supérieure à 4 m².K/W. Il est tout de même conseillé aux interlocuteurs de passer par un devis avant de lancer les travaux. Cela leur permet de connaitre le budget nécessaire pour les travaux, mais aussi d’en apprendre plus sur le sujet.

Le prix pour une isolation thermique d’une toiture

Il faut comprendre que le prix total des travaux d’isolation thermique d’une toiture va dépendre de plusieurs paramètres. Ces paramètres sont donc le genre et la performance de l’isolant, l’épaisseur du matériau isolant, la technique de mise en œuvre, ainsi que le prix de la main d’œuvre. Les interlocuteurs ont le choix entre les isolants minéraux, les isolants naturels, ainsi que les isolants synthétiques. Les interlocuteurs ont une variété de choix en matière d’isolants. Ainsi donc l’épaisseur de l’isolant doit dépendre également de l’épaisseur des chevrons du toit. Selon le prix pratiqué sur le marché pour ce qui est travaux d’isolation de combles aménagés par l’intérieur cela va varier entre 40 et 90 euros par mètre carré. Ce prix comprend notamment les matériaux isolants et la pose. Concernant l’isolation par l’extérieur avec la méthode du sarking le budget par mètre carré doit être de 100 à 300 euros, mains d’œuvre comprise. Pour les interlocuteurs qui ne peuvent pas se permettre ce genre de budget, il y a aussi la question des aides disponibles. Les aides en questions sont MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ, la prime énergie, ainsi que le taux de TVA avantageux de 5,5%. Pour ce qui est de MaPrimeRénov’, c’est une aide récente, car elle a été instaurée depuis le 1er janvier 2020. Cette aide va donc combiner l’ancien CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique et les aides de l’Anah ou Agence nationale de l’habitat. Concernant l’éco-prêt à taux zéro, les travaux d’isolation de toiture peuvent faire l’objet de financement par un prêt sans intérêt. Mais bien entendu, il y a des conditions à respecter. Pour ce qui est de la prime énergie, l’isolation du toit et de combles perdus ou aménagés est éligible au dispositif des CEE ou Certificats d’économie d’énergie. Et cette dernière est également conditionnée. Les aides en question ne sont remises que lorsque les interlocuteurs font appel à des professionnels. Dans le cas où l’interlocuteur ne fait pas appel à des professionnels, il peut se voir refuser certaines aides. De plus, il vaut mieux passer par les mains d’un professionnel. C’est la garantie d’un travail bien fait et durable sur le long terme.